Vins de France : Accueil

Comprendre l’étiquette

Caractéristique d’une région ou expression de la créativité de l’embouteilleur, l’étiquette du vin voit sa forme et son apparence considérablement renouvelées par la multiplication des pays producteurs et l’émergence de productions locales. Malgré cette grande variété, le vin comme toutes autres denrées alimentaires est très réglementé. Les dénominations de ventes qui sont les règles d’étiquetage de base doivent figurer. Pour le vin, il existe deux dénominations de vente : la catégorie du vin et son signe de qualité (IGP ou AOP), s’il en bénéficie.

L’étiquette doit porter un certain nombre de mentions, certaines obligatoires, comme l’identification de son origine ou de son taux d’alcool; d’autres facultatives mais réglementées (soumises au code de la réglementation), telle que la mention du millésime et du cépage, ou facultatives non réglementées, tels que la marque commerciale ou le type d’élevage.

Pour consulter la liste des AOP et IGP, rendez-vous sur le site internet de l’INAOhttp://www.inao.gouv.fr/public/home.php?pageFromIndex=produits/index.php~mnu=145
Dans Type/Catégorie : sélectionnez « 4.1 Vins »
Dans Signe, sélectionnez « AOP » ou « IGP »

 

L’étiquette

étiquette générique

Les mentions présentes :

1 – Les signes officiels de qualité sont obligatoirement mentionnés. Ils se répartissent en deux groupes, les vins avec « Appellation d’origine protégée » (AOP) ou avec « Indication géographique protégée » (IGP), suivie du nom de l’appellation ou de la zone géographique de production.

Le terme AOP peut être omis s’il est remplacé par la mention traditionnelle AOC (appellation d’origine contrôlée). Exemple : « Appellation Bourgogne Contrôlée ».

Le terme IGP peut être omis s’il est remplacé par la mention traditionnelle « vin de pays » accompagnée du logo communautaire IGP.

La mention de la catégorie du vin (vin de raisin, vin de liqueur, etc..) n’est pas obligatoire pour les vins bénéficiant d’un signe officiel de qualité (AOP, IGP). Par exemple : « Crémant de Bourgogne » ne fera pas mention du vin mousseux.

2 – Le titre alcoométrique volumique acquis, ou degré alcoolique, exprimé en pourcentage % vol. Par exemple : 12°% vol.

3 – La provenance (vin de France, vin de la communauté européenne, etc.).

4 – Le nom ou la raison sociale et l’adresse de l’élaborateur ou du vendeur. Cette indication doit être accompagnée de la mention « élaborée ou vendue par... » ou « Elaborateur….ou vendeur ….».

5 – Le volume nominal de la bouteille en litre, centilitres ou millilitres.

6 – Le numéro du lot (cette mention peut être portée directement sur la bouteille).

7 – La présence éventuelle d’allergènes (sulfites produits à base de lait et d’œuf), si ceux-ci sont décelables dans l’analyse des vins traités.

8 – Un message sanitaire déconseillant la consommation d’alcool aux femmes enceintes (au choix, message littéral ou logo).

 

 

L’étiquette d’un vin de Champagne

Les mentions présentes :

1 – Le signe de qualité « Champagne » ; C’est le seul vin sous appellation d’origine en France qui n’a pas l’obligation de mettre la mention AOP ou AOC.

2 – Le titre alcoométrique volumique acquis, ou degré alcoolique, exprimé en pourcentage % vol.

3 – La marque

4 – La mention de l’élaborateur suivie de la commune où l’élaborateur à son siège social et du nom « France »

5 – Le volume nominal de la bouteille en litre, centilitres ou millilitres.

6 – L’immatriculation professionnelle délivrée par le C.I.V.C. (RM pour récoltant manipulant, NM pour négociant manipulant, CM pour coopérative de manipulation, RC pour récoltant coopérateur, SR pour société de récoltants, ND pour négociant distributeur, MA pour marque d’acheteur).

7 – Le numéro du lot (cette mention peut être portée directement sur la bouteille).

8 – La présence éventuelle d’allergènes (sulfites, produits à base de lait et d’œuf), si ceux-ci sont décelables dans l’analyse des vins traités.

9 – La teneur en sucre, exprimée selon les termes suivants : brut nature, extra brut, brut, extra dry, sec, demi-sec, doux.

10 – Un message sanitaire déconseillant la consommation d’alcool aux femmes enceintes (au choix, message littéral ou logo).

11 – La provenance (vin de France, vin de la communauté européenne, etc.)

 

DÉCOUVREZ
LES VINS DE FRANCE

BIENVENUE

Sélectionnez votre pays et votre année de naissance

Champs obligatoires